C’est quoi un bon team building?

Peu importe l’industrie ou le sport, nos clients veulent des équipes fortes pour relever leurs défis et réussir les transformations auxquelles ils font face. Après tout, l’intelligence collective et la capacité d’action de l’équipe vont toujours dépasser celle de l’individu et la richesse de l’expérience de performance en équipe est tellement plus grande qu’en solo.

Cette richesse inclut le plaisir de côtoyer les collègues et la fierté qui vient avec la réalisation des tâches et l’atteinte des objectifs. Toutefois ce n’est pas tout! La vie des équipes s’est accélérée ces dernières années notamment en raison du sentiment d’instantanéité qu’amène la technologie. La pression de livrer la marchandise plus rapidement. La pression d’avoir l’air en contrôle de la situation, maître de sa destiné et ce, malgré les doutes, les malentendus, les échecs, etc.

Être en équipe c’est en aussi rencontrer des difficultés, vivre des tensions et du stress au niveau humain. C’est penser qu’on s’est compris et constater quelques jours ou quelques semaines plus tard que ce n’était pas le cas. C’est accumuler les frustrations. C’est avoir envie de dire quelque chose à quelqu’un et se retenir de peur de perdre le lien qui nous unit. C’est éviter d’ouvrir une canne de vers parce qu’on se raconte l’histoire qu’on n’a pas le temps. C’est retourner dans les chiffres au lieu d’aller dans les relations parce que ça, c’est concret.

Vous me lisez ici en train de vous dessiner une parcelle de ce qu’est la caricature de l’équipe moderne débordée parmi des dizaines de possibilités.

C’est quoi un bon team building?

Vous êtes nombreux à nous dire que les profils psychométriques n’ont pas fait la job, que d’aller jouer dehors ne suffit pas et que vous n’avez pas envie de vous ramasser devant une longue liste de frustrations d’employés qui s’attendent à ce que le leader que vous êtes prenne les choses en main. La journée de team building est souvent perçue par les cyniques comme un truc du patron. Une récréation corporative ou un bourrage de crâne d’orientations stratégiques avec un conférencier qui passe donner la clef du succès en 6 étapes faciles comme c’est inscrit dans son livre. Vos équipes sont effectivement composées en partie de gens sceptiques. Comment je le dis souvent en conférence, le scepticisme est un signe d’intelligence. « Mon énergie est précieuse, pourquoi est-ce que je m’embarquerais dans ça. On se souvient de la dernière fois… Qui n’a rien donnée »P1122242

Notre première proposition est que le team building n’est pas la “journée d’activités” à l’extérieur de votre organisation, mais plutôt ce que vous ferez de cette journée dans les semaines qui suivront. La journée d’activités génère souvent des attentes de changement.

On peut faire un bon team building avec une journée d’activités ordinaires parce qu’on fait de bons suivis… Et inversement, il possible d’accélérer le team failing avec une super journée et de faibles suivis.

Un bon team building selon CANU permet …

… de créer un espace de confiance pour que les membres de l’équipe puissent se voir avec les perspectives de la tête qui pense; du coeur qui s’engage; et du corps qui ressent.
… de revenir sur le passé au sein de l’équipe pour rendre visibles les histoires qui ont agi sur les individus et qui agissent encore sur eux en les gardant pris dans leur posture habituelle; victime des circonstances sur lesquelles ils ont peu de pouvoir.
… aux participants de poser un diagnostic en interprétant leur expérience, en lui donnant un sens et en identifiant leurs besoins pour prendre en charge la suite des choses.
… inclut des prochaines étapes pour l’intégration des apprentissages au sein même de l’organisation.

En somme, un bon team building, c’est tracer une nouvelle ligne de départ pour une équipe. C’est faire un reset. C’est s’engager dans une histoire nouvelle à propos de qui on est et de ce qu’on veut pour faire les choses différemment. C’est un processus. Il peut se démarrer avec une conférence. Il peut se vivre à travers des activités hors site. Il doit se traduire par du changement. Autrement, il ne s’agit pas d’un bon team building.

Maxime Boilard,
Conférencier, coach et président de CANU

#TeamBuilding #TeteCoeurCorps #IncarnerLaPerformance #PourEtreBonIlFautEtreBien