18 11/2014
-

L’affaire est dans le sac ! – Agile Tour Montréal 2014 (1 de 2)

Les Canuistes s’amusent en vue du Agile Tour Montréal 2014. Commanditaire
de l’événement, CANU offre aux participants un objet se trouvant dans une
mystérieuse boîte…

Non classé

No tags here

24 10/2014
-

Déjeuner-conférence avec Maxime Boilard

Montréal, le 24 octobre 2014 – CANU est fière de son partenariat avec la Banque de Développement du Canada en contribuant à la semaine de la PME. Initiative de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, la conférence donnée par le coach Maxime Boilard portait sur le rêve, la performance et l’identité. Approche inspirante pour vivre le leadership, l’alignement organisationnel et la mobilisation d’équipe.

Non classé

No tags here

17 10/2014
-

Épisode 6 : Comment mesurer le succès d’une conférence?

Les organisations de toutes sortes ont de plus en plus recours au service de conférenciers. Il s’agit d’un marché en grande croissance qui pourrait peut-être même être près d’atteindre une certaine maturité.

Les participants sont de plus en plus critiques envers les conférenciers mais surtout envers leur organisation ou leur association en ce qui a trait au choix du conférencier. Après tout, c’est frustrant d’être captif pendant 90 minutes alors qu’on n’est pas interpellé par le sujet ou la personne qui en parle devant nous.

Comment mesurer l’utilité ou le succès d’une conférence ?

Non classé

No tags here

15 10/2014
-

Quitter le confort du Quai

Nous sommes au beau milieu des Jeux Olympiques de Pékin en août 2008. Mon nouvel ami Jean-Marc Chouinard et moi discutons de canoë-kayak à la télévision de Radio-Canada lors d’une table ronde. Jean-Marc a participé 4 fois aux Jeux Olympiques en escrime. Il souhaite essayer le canoë pour avoir des repères plus concrets afin d’en parler comme un initié plutôt que comme un spectateur.

À ma grande surprise, l’équipe Canadienne accepte de nous prêter un bateau et nous obtenons la permission des gardiens de sécurité pour aller sur le plan d’eau olympique afin de faire notre expérience… Jean-Marc quitte le confort du quai !

Au Jeux Olympiques, il n’y a pas de quai pour les débutants. D’ailleurs, de l’autre côté du même quai se trouve un prétendant au titre olympique qui vient de la France, plutôt amusé de l’anti-spectacle. Ce que j’aime le plus de cet exercice, c’est que bien que Jean-Marc ait atteint et maintenu les plus hauts standards d’excellence dans son sport, il a su maintenir la curiosité qui accompagne normalement les débutants. Il est ouvert à vivre une expérience d’apprentissage même si cela requiert de laisser son égo sur le quai !

Maxime

Non classé

No tags here

14 10/2014
-

Épisode 5 : Quand ne pas connaître ses équipiers devient un avantage

Cette vidéo fait référence à l’expérience d’une équipe pour qui il est ardu de travailler ensemble mais dont les membres réussissent individuellement lorsque mêlés aux autres équipes avec des gens qu’ils connaissent peu ou pas. Si chaque individu a cette capacité d’atteindre son potentiel, qu’est-ce qui empêche de l’unir et d’atteindre le potentiel du groupe ?
Quels éléments avons-nous mis de côté avec le temps ? En étant convaincu de connaitre les gens autour de nous on met de côté sa curiosité. Sensibilité, écoute et ouverture sont ainsi diminuées ce qui nous prive de belles opportunités de développement avec l’équipe. Ainsi, l’invitation à la curiosité peut sans aucun doute faire émerger de nouvelles possibilités.

Non classé

No tags here

3 09/2014
-

Épisode 4 : L’importance de se voir pour se développer

Dans leur processus de développement, les athlètes de haut niveau sont filmés pour prendre une perspective plus large sur leur mouvement. Avec le coach, ils s’observent pour associer leur sensation pendant le geste à l’impact de ce dernier sur la performance recherchée.
Pour se développer, il faut avoir l’humilité et le courage de se regarder. Cela nous permet d’avoir davantage de clarté quant à nos façons d’opérer. Comme l’athlète, il faut ensuite faire des choix sur ce que l’on souhaite travailler en fonction de nos objectifs de développement. Ces choix guideront nos actions.

Voilà une piste de réflexion qui a fait émerger ce quatrième épisode d’une série sur le développement, où nous réfléchissons avec vous sur le sujet.

Non classé

No tags here

18 08/2014
-

Épisode 3 : Sortir de l’action et observer l’environnement

Dans un quotidien où le rythme est de plus en plus soutenu, où l’urgence d’agir dicte souvent nos gestes, il arrive de traverser des zones de turbulences. Souvent riches en apprentissages après coup, on a toutefois naturellement le réflexe de s’agiter pendant.
Et si on baissait le volume dans l’embarcation ? Pour avoir accès à plus de clarté quant à l’environnement dans lequel on navigue. Observer, constater et utiliser l’environnement comme levier. Notre vision est brouillée lorsque l’on s’enivre dans la vitesse. Sortir de l’action nous permet de mieux comprendre les possibilités qui s’offrent à nous. S’arrêter ce n’est pas abandonner, ça peut aussi permettre d’avancer. Et vous, si vous vous arrêtiez pour observer, quels sont les courants qui influencent la glisse de votre organisation ? Comment peuvent-ils devenir des leviers ?
Voilà une piste de réflexion qui a fait émerger ce troisième épisode d’une série sur le développement, où nous réfléchissons avec vous sur le sujet.

Non classé

No tags here

18 08/2014
-

Épisode 2 : Quand l’expertise devient limitative

Nous avons tous une expertise, quelque chose dans lequel nous excellons, quelque chose de naturel, que nous maîtrisons. Souvent, cette expertise est au cœur de ce que nous faisons comme travail. Naturellement, nous nous définissons à travers celle-ci : « Bonjour, je me nomme Philippe et je suis designer. »
À l’intérieur d’une équipe, d’une organisation, cette expertise peut servir et amener le groupe à être plus fort, mais peut également à d’autres moments devenir limitative. En général, sommes-nous davantage loyaux envers cette expertise, ou envers l’équipe ? Nous gagnons à créer une ouverture et à nous demander à chaque fois si notre apport à l’équipe, à ce moment précis, doit prendre forme en fonction de notre expertise ou plutôt en fonction de ce que nous souhaitons construire ensemble.
Voilà une piste de réflexion qui a fait émerger ce deuxième épisode d’une série sur le développement, où nous réfléchissons avec vous sur le sujet.

Non classé

No tags here